Une intervention d’axom au sein d’une coopérative agricole

Par Odile DAVREUX, le 05 septembre 2018
Le conseil d’administration d’une coopérative agricole d’une trentaine de salariés nous contacte à la suite d’une altercation violente entre un délégué du personnel et le directeur.

Depuis deux ans, la coopérative vit des bouleversements dans son fonctionnement qui ont commencés par un changement brutal de gouvernance : présidence et direction de façon quasi simultanée. S’en suivent des départs conflictuels générant des incompréhensions de la part de certains employés.
Les conséquences sont multiples :
→ d’un point de vue stratégique : un manque de visibilité sur la stratégie de la coopérative
→ d’un point de vue tactique : des managers happés par le développement extérieur au détriment de l’animation d’équipe
→ d’un point de vue opérationnel : un manque de planification et d’organisation collective
Cette situation marque la nécessité d’une remise en dynamique de la coopérative sur trois niveaux :
⇒ commercial, pour aller chercher de nouveaux marchés
⇒ social, pour sécuriser la conformité juridique
⇒ organisationnel, pour optimiser les ressources
Le conseil d’administration a donc décidé de solliciter axom. Notre mission : leur apporter l’aide nécessaire pour renouer le dialogue social.
La première partie de notre intervention consiste à réaliser un diagnostic TOPS (Travail, Organisation, Performances, Santé) qui va donner une “photographie” du vécu dans la coopérative au plus proche des unités de travail (sites, équipes).

Nous présentons ensuite la démarche à l’ensemble des salariés, puis réalisons des entretiens semi-directifs individuels et collectifs et leur soumettons un questionnaire d’une centaine de questions reprenant les thématiques de Karasek, de Sigrist, de l’ANACT, du rapport Gollac.
En trois jours terrain, nous rencontrons 23 des 28 salariés, le taux de réponse au questionnaire est de 71%. Nous analysons les résultats, produisons un rapport comprenant analyse et préconisations et faisons des “restitutions” en cascade : conseil d’administration, directeurs, salariés.
L’objectif est d’avoir un constat partagé par tous les acteurs afin de pouvoir agir chacun dans son périmètre d’actions : mobiliser pour mettre en mouvement de façon concertée. 
Nous proposons d’accompagner la coopérative dans le déploiement du plan d’actions à travers différentes modalités afin de redonner du sens et faire adhérer chaque salarié, clarifier les rôles, organiser et planifier le travail.
La mesure de l’efficacité des actions entreprises suite au diagnostic sur l’amélioration des communications pourra se faire à travers le baromètre TOPS (questionnaire) d’ici 1 à 2 ans.
Cet article vous a plus ?
PARTAGEZ-LE !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *